Le labo recherche

à la Maison du Conte de Chevilly-Larue jusqu'en 2016...

à suivre

 

Un jeu sans enjeux, débarrassé des notions de réussite ou d’échec. Un espace de travail libre des soucis de finalités, de création, de représentation. En ouvrant nos univers les uns aux autres, par frottements et porosité, nous nous contaminons réciproquement ; l’expérience nous élargit, ouvre, assouplit, dans une tranquillité gagnée lentement ensemble.

 

Concrètement nous avons pratiqué plusieurs démarches, en faisant toujours nôtres les recherches de chacun : nous pouvons proposer un sujet, une question et l’animer en proposant des jeux. Parfois notre sujet, ce sont d’autres qui l’animent, quand seul, nous ne saurions aller plus loin. Nous pouvons aussi seulement suivre des propositions.

Il se peut qu’un sujet abordé tombe de lui-même, ou s’épuise ; qu’un autre récurrent semble inépuisable. Nous prenons le temps de nous perdre, tâtonner, reculer, exulter, transformer, renoncer, et même revenir sur nos décisions. Tout ça, c’est persévérer.

Il va sans dire que nous aimons en collectif les échauffements et toutes sortes d’improvisations !